Mes séries du moment #31

home for christmas

Home of Christmas

J’ai clairement tardé à vous parler de cette petite série danoise dont l’ambiance se déroule pendant les fêtes de Noël. Mais si vous êtes du genre à garder votre sapin jusqu’en février (voir plus), cela ne devrait pas vous poser de problème. 
Cette série sans prétention aborde pas mal de sujets d’aujourd’hui et notamment le fait d’être célibataire et sans enfant à la trentaine et la difficulté de trouver chaussure à son pied. C’est parfois un peu cliché mais le tout reste mignon et gentillet. On comprend surtout le poids que la famille et la société peut faire peser sur une seule personne et cette injonction à être accompagné(e). Sans être moralisatrice, Home of Christmas se trouve être très moderne et donne des pistes de réflexion avec le sourire.

the witcher

The witcher

Je sais que c’est LA série du moment, que tout le monde l’adore et qu’il est bon ton de l’aimer. Mais rien n’y fait, je n’y suis pas arrivée ! Je n’ai vraiment pas réussi à m’accrocher aux personnages (et pourtant j’adore Henry Cavill), à l’histoire et à l’ambiance. Il y avait pourtant tout pour me plaire, un univers fantastique, des monstres, des pouvoirs magiques, de la castagne… Mais The Witcher m’a d’abord perdu avec sa chronologie complexe et déstructurée. J’ai du lire, en début de saison, un article m’expliquant la chronologie et les relations entre les personnages, car je pataugeais réellement. J’ai finalement compris et obtenu pas mal de réponse après l’épisode 5, mais avant celui-ci, c’est compliqué de rentrer dans l’univers quand on est novice. On est abreuvé de noms de personnes, de monstres, de régions… dont on ne ré-entendra même plus parler ensuite. Je n’ai, en plus, pas spécialement été charmée par les différents personnages, aucun ne m’a convaincu.
Et malgré un dernier épisode très intéressant, je ne pense pas que je regarderais la saison 2 s’il y a.

The Morning show

The Morning show

Ma préféré du moment ! Je l’ai tout simplement dévorée. The Morning show met en lumière un couple de « stars » à la tête de la plus grande émission matinale du pays. Et comme souvent, lorsqu’on est dans ce genre de milieu (télé ou cinéma), la concurrence est rude. Tous les coups sont permis pour accéder à la popularité et raffler le dernier scoop pour l’audimat. Mais the Morning show propose une autre problématique en toile de fond, un sujet très actuel dans une ère post « me too ». On y voit des femmes se battre pour accéder à la même reconnaissance que les hommes, mais dans le même temps s’épauler et se serrer les coudes pour aller plus loin. La série est très militante, avec un côté politique et revendicateur. Mais aucun personnage n’est parfait ou tranché, chacun a ses failles et ses défauts. Pas de discours moralisateur ici, c’est plus compliqué que ça.
On a à faire à un très beau casting, avec trois stars principales impeccables dans leur rôle, et des seconds rôles très réussis. Il y a une vraie énergie. The Morning show signe le grand retour de Jennifer Aniston, avec brio.

Vous aimerez aussi

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *