Mes séries du moment #13

happy!

Happy!

J’ai eu un gros coup de cœur pour cette série. Happy! ne ressemble à aucune autre, indescriptible et inracontable, elle se vit plutôt qu’elle ne se décrit. L’ambiance fait beaucoup, c’est à la fois violent, crade, irrévérencieux et trash.
Nick Sax, un ancien flic reconverti en tueur à gage aux méthodes… douteuses, doit faire équipe avec un petit cheval ailé bleu imaginaire pour sauver une petite fille kidnappée. Rien que le résumé vous prouve qu’il faut une bonne dose de second degré et d’humour pour prendre tout cela au sérieux. Mais cela fonctionne ! Je soupçonne les réalisateurs/scénaristes d’avoir consommé de la drogue pendant l’écriture de la série car la réalisation part dans tous les sens, on a affaire à un beau bordel, à une ambiance fiévreuse, poisseuse et hyper violente, mais à la fois touchante et décalée. La saison est assez courte et les épisodes rapides, le tout est donc assez rythmé, on ne s’ennuie jamais, il se passe toujours quelque chose, une baston, un rebondissement… Si vous n’avez pas peur de la violence gratuite et du mélange des genres, je vous la conseille !

irresponsable

Irresponsable

Je ne m’attendais pas à grand chose en commençant cette série, à part à être déçue. Comme souvent lorsqu’il s’agit d’une série française, je partais avec un mauvais a-priori. Mais comme j’en avais entendu beaucoup de bien dans un podcast spécial séries (Un épisode et j’arrête), je lui ai laissé sa chance. Et une fois de plus, je m’étais trompée et la surprise a été totale ! C’est un gros gros coup de cœur, Irresponsable entre directement dans mon top 10 de mes séries françaises préférées.
J’aime beaucoup l’humour et les situations cocasses dépeintes dans la série. C’est toujours bien trouvé et surtout joué avec justesse, on y croit ! Les dialogues sont hyper réalistes et naturels (et c’est rare en France).
L’histoire : Julien, complètement irresponsable (d’où le nom de la série) et immature, retourne vivre chez sa mère à 31 ans et apprend dans la foulée qu’il est papa d’un ado de 16 ans.
J’ai trouvé l’ensemble très frais et réaliste mais surtout particulièrement marrant et original. Certes l’intrigue et les situations sont assez basiques, mais il s’agit d’une série qui dépeint des petites scènes de la vie quotidienne, plutôt qu’une grande histoire. Et parfois, cela suffit amplement.

Killing Eve

Killing Eve

J’ai profité de mes vacances pour découvrir cette série. On suit pendant 8 épisodes une enquêtrice anglaise à la recherche d’une tueuse à gage psychopathe. Et le mot n’est encore pas assez fort. Ce rôle est particulièrement réussi et pas mal flippant, et même s’il y a pas mal d’incohérence, on se passionne pour les deux actrices principales et le lien qu’elles vont nouer. C’est intéressant, parfois drôle, parfois irrévérencieux, mais globalement le temps passe vite et on ne s’ennuie pas.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *