Ma drogue du moment : Mr Robot

Mr robot série tele

Depuis quelques jours, je me suis éprise d’une nouvelle série, dont vous avez peut-être entendu parler : Mr Robot. Et c’est simple, je n’arrive pas à lâcher ! D’habitude, j’ai toujours un temps d’adaptation pour entrer à fond dans une série, mais celle-ci m’a passionnée dès le premier épisode !

Mr Robot

L’histoire : Elliot, un génie informatique atteint d’anxiété sociale, se fait approcher un jour par un inconnu Mr Robot pour hacker une compagnie surpuissante.

Mr Robot

Une histoire passionnante

Bon mon résumé est hyper condensé, je l’avoue. Mais le principal y est : on a affaire à une histoire de hackers informatiques idéalistes, qui veulent changer le monde et la société, en attaquant la plus grosse firme. Bon déjà, le sujet me plait énormément ! L’informatique et les hackers ne sont que très peu exploités par l’industrie du cinéma/de la télé, ou on tombe très vite dans les clichés des petits gros boutonneux qui peuvent hacker tout et n’importe quoi à l’aide d’un simple téléphone. Non, ici c’est une autre chose. Le hacking est quelque chose de beaucoup plus puissant, on se prend très vite au jeu. Je ne saurais dire si tout est crédible et plausible, mais on a franchement envie d’y croire ! Tout est fait pour que l’on achète l’histoire !

Mr Robot

En plus d’une histoire passionnante, la série est surtout portée par le jeu d’acteur de Rami Malek, le principal protagoniste. Il est franchement époustouflant : son personnage a un (léger) déséquilibre social qui tourne à la morphine pour oublier le monde ambiant. Rami Malek est hypnotique dans ce rôle, absolument fascinant. On s’attache très vite à lui, au point de ressentir ses peines, ses douleurs. Rami Malek a d’ailleurs gagné l’Emmy award du meilleur acteur dans une série télé dramatique.
Les autres acteurs sont également très bons, le casting est parfait en tous points.
Le rythme de la série est parfois un peu lent, mais ces moments de respiration permettent de faire le point sur les différentes intrigues et de reprendre son souffle !
La réalisation est impeccable avec une très belle photographie et des cadrages qui troublent et étonnent.

Update : J’ai commencé la saison 2, et j’ai beaucoup de mal à m’y mettre, à comprendre et à rester intéressée. C’est beaucoup plus alambiqué, compliqué et psychologique. Mon avis reste inchangé sur la saison 1, mais je suis un peu déçue par cette deuxième saison.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *