Mes séries du moment #29

Us & them Crackle

Us & them

Lors de mon récent voyage aux États-Unis, j’ai pu découvrir une série uniquement disponible outre Atlantique, via la plateforme gratuite de streaming de Sony : Crackle. Inconsultable depuis la France, cette plateforme propose pas mal de films et de séries de la marque. Cette petite série n’a pas connu un gros succès puisqu’elle n’a duré que 7 épisodes d’une vingtaine minutes. Et c’est pourtant dommage car j’ai connu réellement pire ! La série se veut humoristique, avec des scènettes cocasses et drôles, décalées mais toujours dans un bon esprit. J’ai beaucoup aimé les deux personnages principaux et les acteurs qui les interprètent, et mention spéciale aux parents. C’est gentillet et bon enfant.

Leftovers

Leftovers

Grosse déception personnelle, étant donné que depuis que j’entends parler de cette série, je lis que c’est l’une des meilleurs, qu’elle est exceptionnelle et qu’il faut à tout prix la regarder. J’ai pris mon temps avant de m’y mettre, mais je ne comprends pas réellement l’engouement autour de celle-ci. Je n’ai clairement pas du tout aimé et capté l’intérêt d’une telle œuvre. J’ai poussé jusqu’au début de la saison 2 pour voir si la série décollait un jour, mais non. De mon point de vue, il ne se passe clairement rien, aucune explication n’est donnée ou aucune tentative n’est faite pour comprendre le fait paranormal qui s’est passé. On suit certaines personnes dans leur vie quotidienne, sans plus d’intérêt. Je ne dois pas être réceptive à ce genre.

Les emmerdeurs

Les emmerdeurs

Après Groom, j’ai profité du mois gratuit de YouTube Premium pour découvrir l’autre série créée par la plateforme, à savoir Les emmerdeurs. Là encore, on retrouve des têtes que l’on connait depuis quelques années et que l’on suit plus ou moins sur d’autres chaînes YouTube. J’ai bien aimé cette série, sa désinvolture et son ambiance. L’intrigue avance bien, c’est marrant, décalé et sans prise de tête. Cela se regarde facilement et rapidement. J’aime bien consommer ce genre de format, à grignoter par-ci par-là.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *