Mes séries du moment #36

The Mandalorian

Il aura fallu attendre plusieurs mois avant que la série ne débarque en France, avec l’arrivée de Disney+. Mais l’attente en valait la peine. Les amoureux de l’univers Star Wars seront servis !
C’est simple, j’ai adoré ! L’ambiance, les personnages, l’intrigue principale. J’ai tellement aimé pouvoir me plonger à nouveau dans un univers si fourni et créatif, avec des épisodes assez courts et des effets spéciaux impressionnants. Je ne trouve franchement rien à redire, mais je ne suis peut-être pas la mieux placée. On sent que les équipes du projet se sont réellement fait plaisir (et qu’ils ont voulu faire plaisir) et c’est réussi !
On peut éventuellement reprocher à l’histoire de ne pas avancer très vite, même si le rythme reprend sur la fin de saison. 

Upload

Petite pépite d’anticipation qui fait sourire et réfléchir sur notre futur ultra connecté.
Dans un futur proche, tout est automatisé, l’humain disparaît de plus en plus de l’équation et, à sa mort, peut se faire « uploader » son esprit dans une réalité virtuelle afin de « vivre » éternellement. Une réalité qui varie en fonction, évidemment, de ce que vos proches peuvent payer pour vous. Et une réalité qui n’a pas oublié d’ajouter un aspect commercial et marketing. Un futur bien flippant donc, mais abordé avec un côté frivole et humoristique qui prête à sourire très souvent. On réfléchit malgré tout sur l’humain, l’après, les sentiments et la société qui se numérise à l’extrême. 
Les épisodes sont assez rapides donc le rythme est soutenu, on ne voit pas le temps passer et on a clairement pas le temps de s’ennuyer. J’ai beaucoup aimé cette parenthèse et je vous la conseille !

Gentleman Jack

Cette série avait tout pour me plaire : une histoire vraie, une femme dans un monde masculin qui fait fi des conventions et qui cherche à s’émanciper, ouvertement homosexuelle, dans une Angleterre du 19e siècle. J’ai beaucoup aimé le sujet et l’actrice principale, forte et indépendante qui ne se laisse pas faire. Mais un peu moins sa relation avec celle qu’elle courtise tout au long de la série. Le rendu est au final assez longuet et pas forcément trépidant. Cela ne m’a pas beaucoup passionné et je me suis fait violence pour terminer. Dommage, car le final est un peu plus intéressant.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *