Les incontournables de la côte ouest des États-Unis

Monument Valley

Après un premier voyage à New York, nous voilà repartis une nouvelle fois outre-Atlantique, mais cette fois totalement de l’autre côté ! À nous la côte ouest et ses immenses paysages, pendant deux semaines entières.
Ce voyage nous faisait envie depuis très longtemps : comme beaucoup nous avons été biberonné aux films et séries télé américaines et nous voulions voir, de nos propres yeux, ces paysages et ces villes que nous avions déjà l’impression de connaître.
Mais on ne se rend vraiment compte de l’immensité et de la beauté de ces lieux une fois devant. Aucune photo ne pourra retranscrire ces étendues et ces reliefs uniques, cette lumière et cette ambiance ressentie sur place.

Un gros voyage

Cette côte ouest des États-Unis est très prisée. Nous n’étions évidemment pas les seuls à faire ce beau voyage, fin septembre cette destination est clairement très populaire auprès des jeunes sans enfant et des retraités. On retrouve tout ce beau petit monde sur les sites, on les suit même parfois, de site en site, ça parle français, allemand, japonais, chinois… Et malgré cette profusion, les parcs sont tellement immenses que l’on ne se sent jamais gênés ou en sur-nombre.
Évidemment, pour plus de confort et d’authenticité, l’idéal est de venir tôt ou de rester tard sur chacun des sites. Mais ce n’est pas toujours réalisable. Cela dépend bien entendu de votre programme, de vos hébergements et de vos envies. Ce voyage est un véritable périple à ne pas prendre à la légère. Si, comme la plupart, vous souhaitez visiter les plus grands sites (Grand Canyon, Monument Valley, la vallée de la mort, Yosemite…), il faut savoir que les distances entre chaque sont immenses et vous promettent de longues heures de route. Si vous pouvez partir sur trois semaines ou plus, votre voyage n’en sera bien sûr plus que confortable. Vous pourrez prendre votre temps, faire des plus petites distances et profiter de chaque lieu. Mais, si comme nous, vous souhaitez le faire en deux semaines, c’est tout à fait possible mais sachez qu’il faudra faire des choix, se lever tôt et manger beaucoup de kilomètres/miles pendant vos journées.
Il faudra également bien réfléchir en amont à votre programme et à vos jours de visite. Certains sites sont plus prisés que d’autres les week-ends. Nous n’avons jamais eu trop de problème de queue ou de sur-population, malgré une grosse période. Nous sommes partis en milieu de semaine (un mercredi et nous sommes rentrés un mardi/mercredi). Ainsi, la visite des villes étaient calées en semaine et donc un peu plus calmes.

Pour entrer dans chacun de ces parcs nationaux, il faut vous acquitter d’un droit d’entrée, qui varie selon le lieu. Mais si vous prévoyez d’en faire plus de 3, je vous conseille de prendre le pass America the Beautiful, qui donne un accès aux parc et monuments nationaux en illimité. Et ce pendant un an ! Le pass coûte 80 dollars et se rentabilise assez vite, étant donné que chaque entrée coûte entre 25 et 35 dollars.

Grand Canyon

Prix de l’entrée Inclus dans le pass Site web État américain
35 $ OUI Plus d’informations Arizona

Impensable de passer dans l’Ouest américain sans voir le Grand Canyon ! Il s’agit sûrement de l’un des plus connus et l’un des plus impressionnants ! Le site est tout simplement immense et démesuré. Vous aurez beau avoir vu toutes les photos ou vidéos possibles, vous ne vous rendrez jamais compte de l’immensité de la chose sans l’avoir admiré de vos propres yeux.
Ces couches de roche escarpées et de différentes couleurs cachent, tout au fond du canyon, la Colorado River qui a creusé ce fameux monument depuis des millions d’années.

Pour admirer cette fascinante création modelée par la nature, nous nous sommes d’abord rendus au South Rim qui offre un point de vue global et panoramique. La vue y est impressionnante et à couper le souffle. L’heure à laquelle vous vous y rendrez et la météo influe beaucoup à mon sens sur le rendu. Quoi qu’il arrive, le site est évidemment unique et majestueux. Mais certaines heures, avec une certaine lumière, sont plus intéressantes que d’autres, donnant ainsi beaucoup plus de relief et de complexité.
Nous nous sommes ensuite rendus au Grand Canyon Village pour un autre point de vue mais aussi et surtout pour se promener et marcher le long de la corniche. Vous pouvez ainsi longer pendant des kilomètres le Grand Canyon ou, pour les plus sportifs, entamer une marche parmi les nombreux chemins de randonnée qui sillonnent le parc. Il faut être cependant en bonne condition physique et avoir plusieurs heures devant soi. Nous avons débuté un petit bout du sentier « Bright angel trailhead » qui permet de descendre assez rapidement dans le canyon. Cela descend beaucoup et vite… et par conséquent, cela remonte tout autant en très peu de mètres. Nous y avons passé une petite heure de marche, rencontré beaucoup de randonneurs et fait la connaissance de nos premiers écureuils américains.
Il est bon de savoir que des navettes gratuites sillonnent le parc et les différents points de vue.

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Grand Canyon

Lac Powell

Un des immanquables sur la route reliant le Grand Canyon et Monument Valley par exemple est le lac Powell et son immense barrage Glen Canyon. Ce lieu est presque pour ainsi dire le début du lac Powell et d’un Grand Canyon. La construction est réellement impressionnante et mérite de s’y arrêter quelques minutes pour l’admirer et profiter de la vue depuis le pont.
Il est possible de contempler ce lac depuis le haut en s’offrant un baptême en avion.
Non loin de là, vous trouverez le célèbre Antelope Canyon (que j’évoque plus bas dans cet article) et le fameux Horseshoe bend, ce méandre du colorado en forme de fer à cheval. Nous n’avons pas eu la chance d’y aller, mais voici quelques informations que j’ai glané ci et là en faisant mes recherches.
Pour se rendre sur site, il faut se garer sur le parking prévu à cet effet (payant, 10$), puis marcher une vingtaine de minutes pour accéder au fameux point de vue. La marche est assez facile, mais dans du sable et en pleine chaleur, attention donc.

Lac Powell Glen Canyon

Lac Powell Glen Canyon

Lac Powell Glen Canyon

Lac Powell Glen Canyon

Lac Powell Glen Canyon

Lac Powell Glen Canyon

Monument Valley

Prix de l’entrée Inclus dans le pass Site web État américain
20 $ NON Plus d’informations Arizona

Si vous êtes fans de Western, vous n’avez pas pu passer à côté de ce paysage emblématique. Les célèbres rochers de Monument Valley sont situés sur une réserve Navajos. Le site est donc géré par les autochtones et c’est directement à eux que revient l’entrée lorsque vous payez. Cela permet ainsi de les soutenir et de faire vivre la communauté.
Pour entamer la visite de la célèbre vallée, deux options s’offrent à vous : vous pouvez la parcourir dans votre voiture, confortablement installés dans celle que vous aurez sûrement loué, ou directement avec les Navajos, dans leur 4×4 en groupe au confort spartiate.
La route est assez rudimentaire et parfois chaotique, il faut donc mieux avoir un SUV ou un 4×4 pour être sûr de terminer le voyage confortablement.
Nous avons opté pour la deuxième solution, un tour avec les Navajos, avec 3 arrêts « photos » devant les plus belles vues du parc, et un déjeuner « typique » en leur compagnie. Pour cela, il suffit de vous rendre au visitor center et de vous diriger vers les énormes 4×4 installés. Le circuit coûte une soixante de dollars et permet de profiter, en quelques heures, du site. Les autochtones sont sympathiques, ils expliquent au fur et à mesure les rochers et leur signification (même si on ne comprend pas tout), nous avons même eu droit à des chansons de la part de notre chauffeur. C’est beau et monumental, ces couleurs orangées dépaysent clairement.
Petit détail : la visite est très poussiéreuse, évitez donc les habits clairs ce jour-là et protégez vos yeux et votre appareil photo s’il n’est pas tropicalisé.

Un dernier point : vous entrez en site Navajo, il y aura donc une heure de décalage par rapport à la Californie ou au Nevada. Faites attention si vous souhaitez vous y rendre pour le coucher de soleil. Le site est grand, vous pouvez lui consacrer une demi-journée, pas forcément besoin de plus.

Monument Valley

Monument Valley

Monument Valley

Monument Valley

Monument Valley

Monument Valley

Bryce Canyon

Prix de l’entrée Inclus dans le pass Site web État américain
35 $ OUI Plus d’informations Utah

Au départ, je n’avais pas spécialement prévu de visiter ce canyon, souhaitant privilégier d’autres visites. Mais tout compte fait, heureusement que nous l’avons fait car cela reste mon plus beau souvenir ! Ce site est tout simplement magnifique !
J’ai été impressionnée et subjuguée par sa beauté, ses couleurs fantastiques et sa grandeur. Je vous conseille réellement d’y aller le matin ou le soir pour avoir une lumière tamisée et colorée qui renforce l’aspect atypique et subtile du lieu.
Nous nous sommes d’abord rendu au Inspiration Point pour avoir un point de vue global sur le site, puis au Sunrise Point pour admirer les hoodoos d’encore plus près. À partir de ce point, vous pouvez entamer une « petite » randonnée, le Navajo loop. Je ne peux que vous conseiller de la faire, elle vaut franchement le coup ! On se promène au milieu de ce théâtre unique au monde et on se sent tout petit devant ces immensités oranges. La vue est particulièrement dingue.
Attention cependant, la descente est raide et la remontée l’est encore plus, cela peut être compliqué pour certains, surtout que nous sommes en altitude (2400 m environ), il faut donc une certaine condition physique pour terminer cette marche. Prévoyez 45 min/1h de marche pour arriver au bout.
Selon la saison, pensez à vous couvrir, il peut faire frais à Bryce Canyon, spécialement les matins et les nuits. Il neige même en hiver !

Bryce Canyon

Bryce Canyon

Bryce Canyon

Bryce Canyon

Bryce Canyon

Bryce Canyon

Vallée de la mort

Prix de l’entrée Inclus dans le pass Site web État américain
30 $ OUI Plus d’informations Californie

Ce que je retiens de la vallée de la mort : il fait tellement chaud ! Sa réputation d’endroit le plus chaud sur terre n’est pas usurpée. Il est clairement dur de rester longtemps dehors, le temps de prendre quelques photos et c’est tout.
Le site est lui-même est immense et plusieurs centaines de kilomètres séparent parfois les différents points de vue. Il faudra donc bien choisir et regarder au préalable où vous souhaitez vous rendre car vous ne pourrez pas tout faire, à moins de « perdre » 1 journée entière sur ce site. Vous effectuerez beaucoup de temps de voiture pour sortir seulement 5 minutes pour les photos.
Nous nous sommes rendus au Zabriskie point, qui étonne par sa topologie, ses petits monts vallonnés et sa couleur d’or. C’est très joli ! Nous avons également fait les dunes de sable (Mesquite Flat Sand Dunes), qui sont littéralement… des dunes de sable ! Peu d’intérêt, à moins que vous aimiez le désert et le sable.

Vallée de la mort

Vallée de la mort

Vallée de la mort

Parc Yosemite

Prix de l’entrée Inclus dans le pass Site web État américain
35 $ OUI Plus d’informations Californie

Après plusieurs jours passés dans des décors désertiques, enfin un peu de verdure ! Et quand je dis « un peu », c’est plutôt beaucoup d’un coup !
Il est très prisé l’été par les San-Franciscains (ils ne sont seulement qu’à quelques heures de route) qui adorent venir randonner et faire du camping, leur grande passion. Le parc est immense et recèle de surprises.
Le spot le plus connu, à ne pas manquer évidemment, est celle du Tunnel View, qui offre une vue sur El Capitan et le Half Dome, les deux figures emblématiques du parc. Vous pourrez y admirer les montagnes, la forêt et même des cascades si vous avez de la chance. Mais pour cela, il faudra venir au printemps (avril-mai) parce qu’en été, et même en automne, celles-ci sont asséchées.
Pour visiter un peu plus en profondeur le parc, vous pouvez vous lancer dans une randonnée, plus ou moins longue et difficile selon votre niveau et votre temps. Le sentier Sentinel dome est plutôt facile, dure 1 h et fait 3,8 km. Vous pouvez le coupler avec Taft point & the fissures, qui rajoute 1h et 4,7 km, mais qui peut s’avérer dangereux à certains points.
Pour en profiter au mieux, je vous conseille de prévoir un pique-nique (vous trouverez sans difficulté un endroit calme pour faire une pause) et de prendre le temps. Dans le parc Yosemite se trouvent également des sequoias géants, des arbres tout à fait impressionnants et rares. Ils se situent à certains endroits du parc seulement (Mariposa Grove, Tuolumne Grove et Merced Grove), cela peut être une bonne alternative si vous n’avez pas le temps de vous rendre au Sequoia Park (voir plus bas dans cet article).

Parc Yosemite

Parc Yosemite

Parc Yosemite

Parc Yosemite

Parc Yosemite

17-mile drive / Monterey / Carmel

Les derniers jours, nous avons relié San Francisco à Los Angeles en longeant la côte pacifique, pour profiter du bord de mer. Après avoir passé plus d’une semaine dans des terres aux paysages désertiques et aux lourdes températures, retrouver le bleu de la mer et son petit vent donne un grand bol d’air frais.

Vous arriverez sûrement par Monterey, une ancienne petite ville de pêcheur, très mignonne, posée le long de l’océan. L’aquarium est hyper réputé (nous n’avons pas eu le temps de le faire) et dans la rue principale, les fabriques de sardines ont laissé place à des boutiques et des restaurants. Quelques mètres plus tard, nous voilà arrivés face à la 17-mile drive, cette petite route de 27 kilomètres de long, privatisée par les très riches propriétaires des maisons environnantes

Je vous conseille réellement de faire la 17-mile drive. Elle s’offre à vous contre une dizaine de dollars et est tellement agréable et belle ! Pendant le parcours, on alterne entre pacifique, maisons de rêve et golfs ultra select, c’est tout à fait un autre monde !
La 17-mile drive possède plusieurs arrêts « emblématiques » (la carte fournie au péage vous les indique précisément), mais le plus connu reste le fameux « lone cypress », ce magnifique arbre âgé de 250 ans planté (presque) tout seul sur une falaise au bord de l’eau. À d’autres arrêts, vous pourrez contempler l’océan, ses impressionnantes vagues qui viennent se fracasser contre les rochers, des lions de mer affalés sur des pierres et peut-être même des surfeurs qui profitent de la torpeur.

Nous avons ensuite fait une halte à Carmel-by-the-sea, une très jolie bourgade proche de la mer également.
Nous avons visité la mission franciscaine, un bâtiment qui date de la fin du 18ème siècle et bâti par les espagnols devenus prêcher la bonne parole auprès des américains de l’époque. Le bâtiment est joli mais il n’y a pas forcément grand chose à voir et à visiter à l’intérieur. La construction et les finitions sont assez basiques. Le patrimoine est plutôt restreint en Californie (et dans le reste du pays) et cette mission est l’une des plus vieilles de tout les USA.
La rue principale, où l’on retrouve beaucoup de commerces (très chics), mènent tout droit à la mer. La promenade est agréable et l’eau plutôt fraîche. Cela doit être agréable d’habiter dans cette petite ville !

Nous n’avons pas pu, mais si vous êtes en voiture, vous pouvez continuer votre route sur Big Sur pour relier Los Angeles, la vue est magnifique.

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Lone cypress

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Monterey Carmel

Ce que l’on a pas eu le temps de faire

Comme je vous le disais en préambule, il a fallu faire des choix et nous n’avons pas tout vu ce que nous aurions aimé. Pour bien faire, il aurait fallu rester plus longtemps, une semaine de plus pour être large et vraiment faire ce que nous souhaitions.

Joshua tree

Non loin de Los Angeles, sur la route du Grand Canyon, se trouve le parc de Joshua Tree. Dans ce paysage presque désertique se dressent des Joshua tree justement, des arbres que l’on ne trouvent qu’en Californie. Vous pourrez y découvrir également d’autres plantes plus rares chez nous, comme des cactus.
Pour profiter du parc, des randonnées sont possibles, plus ou moins longues et plus ou moins faciles. À vous de décider !

Antelope Canyon

Cet endroit, c’est un peu le rêve de tout photographe/blogueur/instagrammeur. Ce canyon est une petite pépite visuelle et graphique, vous avez certainement dû tomber des photos de l’endroit sans peut-être le savoir. Les courbes des roches sont magnifiques, la lumière et les ombres rendent l’endroit encore plus mystiques et envoûtant.
Antelope Canyon est « divisé » en deux canyons différents :

  • Upper canyon, le plus connu et le plus touristique. Ce circuit se faufile un chemin dans le canyon puis, arrivés au bout, il faut rebrousser chemin. La réservation pour cette visite est obligatoire (réservation en ligne)
  • Lower canyon, cette visite, sous forme de boucle, se fait sans réservation.

Il faut compter 1h30 de visite en moyenne et tout le monde a l’air de conseiller de faire la visite aux alentours de midi, là où la luminosité est la plus intense et tombe à pic dans le canyon.

Une alternative au trop réputé Antelope Canyon : le Secret Canyon. Beaucoup moins connu et prisé des touristes, ce canyon propose une randonnée de 3h aller/retour dans une ambiance semblable au Antelope Canyon.
Pour le découvrir, il faut réserver sa visite auprès du magasin Horseshoe Bend Slot Canyon, vous partez à 25 personnes maximum dans un camion et vous restez apparemment 1 h dans le canyon. Cela peut valoir le coup si vous souhaitez faire de belles photos.

Séquoia park

Juste avant d’entrer dans le parc Yosemite, un peu plus au sud, se trouve le Séquoia park qui abrite des séquoias géants, d’où son nom… Nous n’avons pas eu la chance de nous y rendre mais ce parc doit être très impressionnant. Ces arbres gigantesques peuvent atteindre 80 m et surtout un diamètre de 6 à 8 m. On doit se sentir tout petit à côté d’un tel être vivant.
Ne manquez pas le Général Sherman, l’un des plus gros sequoias au monde ! Ici aussi, des randonnées possibles, la Général Grant tree ou le Congress trail.

ÉGALEMENT SUR L’OUEST AMÉRICAIN
Les incontournables de la côte ouest des États-Unis
San Francisco en 1 journée : c’est possible à vélo !
Las Vegas : la ville de tous les excès
Une visite éclair de Los Angeles

 


mapstr

Retrouvez toutes mes bonnes adresses sur l’application Mapstr !
Ajoutez-moi : @noemielacarelle

 

Épingle cet article sur Pinterest !

Les incontournables de la Côte ouest des Etats-Unis

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *