Voyage à New York : récit du jour 3

New York jour 3

Jour 3, milieu de semaine. Nos corps s’acclimatent font petit à petit au rythme américain, on se lève un peu moins tôt youhouh !

Direction Wall Street !

Aujourd’hui il est décidé que nous irions nous promener dans le quartier de Wall Street. Mais avant d’entrer dans le mythique antre de la finance, nous décidons de longer le fleuve qui entoure la ville, l’Hudson, côté Ouest, vers le Pier 25. De nombreux « ports » ou avancées ont été réaffectées et réaménagées afin de proposer aux habitants du quartier des infrastructures pour du sport et du loisir. C’est assez étonnant de voir des terrains de tennis, de mini golf ou de beach volley en pleine ville et au bord de l’eau, mais c’est vraiment agréable. Ces jetées offrent également une très jolie vue sur l’autre bord de la rive (Jersey City) et Wall Street justement. En errant par le Rockfeller park, nous sommes vite arrivés au pied du One World Trade Center, que nous avons visité hier. Le temps est légèrement couvert ce matin, aucun regret donc. Derrière l’immense tour, on tombe nez à nez avec le mémorial du 11 septembre 2001 : deux énormes trous réhabilités en puits infinis dans lesquels viennent se jeter de l’eau qui coule. Les deux empreintes du passé sont impressionnantes, c’est immense, silencieux et prenant. Ici, on dirait que la ville s’est mise en pause et que même les travaux autour ne peuvent venir déranger cette quiétude. Autour de ces tours, le nom de chaque personne présente, et aujourd’hui disparue, dans les tours, mais également dans les avions. Certains noms sont fleuris d’une rose, le jour de leur anniversaire.

Un peu « sonnés » et toujours silencieux, nous nous sommes dirigés vers le centre commercial Oculus. Vous ne pouvez vraiment pas le manquer. Cet oiseau blanc s’impose de par lui-même ! Quelle grâce architecturale. Et c’est encore plus beau vu de l’intérieur ! À l’intérieur, vous pourrez reprendre plusieurs lignes de métro et surtout trouver plusieurs boutiques de toutes sortes (vêtements, alimentation, Apple Store, papeterie…). En sortant de l’autre côté, vous tomberez sur le magasin Century 21, aka l’endroit rêvée pour les fans de mode. Sur 5 étages, vous trouverez de tout pour vous habiller de la tête au pied ! Et même de quoi vous faire belle et beau avec des cosmétiques. Mais ce qui plait tant ici, c’est surtout les prix ! Tout y est moins cher (vraiment moins cher) et de marque ! Les prix sont attractifs, mais pour tout vous avouer… nous en sommes ressortis les mains vides, pantois. Le style à l’intérieur est très… « américain » ! Des couleurs criardes, des motifs pas très élégants, il faut y passer je pense beaucoup de temps pour y dégoter de réelles belles affaires. Même lorsque l’on se dirige vers le rayon « mode européenne », le style proposé n’est pas le notre. Tant pis ! Autour de ce magasin, vous en trouverez beaucoup d’autres, et de toute sorte.

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

Au cœur du milieu de la finance

Le quartier de Wall Street a cette particularité de mêler les architectures, à la fois modernes et anciennes. Le mélange des genres rend l’endroit fascinant. Le rapport à la religion est également très fort. Il n’est pas rare de trouver, au beau milieu des buildings, entièrement faits de fenêtres et de métal, une église baroque, grande et imposante. Étonnant ?! Parmi ces édifices religieux, on trouve notamment la Trinity Church et la Saint Paul Chapel. Autre édifice pour une autre autre religion : le New York Stock Exchange, la bourse ! C’est ici que tout se passe !
En se promenant dans le quartier et en prenant la direction du sud, nous arrivons sur les rives de Manhattan, juste en face de la Statue de la Liberté. Elle est un peu loin, mais elle est là ! Dans ce parc, Battery Park, on rencontre de très près les hôtes de ces lieux : des écureuils. Là encore, comme à Central Park, ils n’ont pas peur des humains et cherchent même quelques gourmandises.

Tout proche, en remontant quelques rues, le fameux Charging Bull (le Taureau de Wall Street), cette allégorie si parfaite du monde de la finance. Juste en face de l’animal en pleine charge, une fillette sans peur qui complète, selon mon opinion, plutôt bien le tableau. Rajoutée bien après l’installation du taureau (1989), cette Fearless Girl a été inaugurée le 8 mars 2017, jour international des droits des femmes, et fait controverse. Mais peu importe qui elle symbolise, elle représente pour moi la résistance audacieuse face au monde de la finance !

Pour « finir » la journée dans le quartier, nous nous approchons du musée du 11 septembre. Toutes les semaines, les mardi après-midi, à partir de 17h, le musée passe en gratuit, en accès libre. Nous sommes arrivés vers 16h15-30 sur l’esplanade devant le musée et il y avait déjà une petite file qui patientait. Nous nous sommes donc raccrochés au « wagon » et attendu notre tour. Nous prenons donc nos billets pour le prochain créneau disponible, soit 17h30.

Pour patienter jusqu’à l’heure fatidique, nous prenons le métro pour un trajet rapide vers le Flatiron, ce building en forme… de fer à repasser ! Il s’agit d’un immanquable, tant il est beau et original. Le quartier est très sympa, truffé de jolies boutiques.
Mais pas le temps de trop s’attarder, nous avons rendez-vous !

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

New York jour 3

Un endroit pour se souvenir

Nous entrons dans le musée à l’heure prévue, avec beaucoup d’autres personnes. Nous ne somme pas les seuls à profiter de ce créneau avantageux pour découvrir l’intérieur. Dès l’entrée, l’atmosphère est pesante : souterrain, sans fenêtre et vaste. Dès les premiers mètres, on est « confronté » à des vestiges des anciennes tours (structures métalliques, antennes) et cela continuera tout au long du musée. L’intérieur est très intéressant car on apprend (ou réapprend) finalement plein de choses, de détails sur les heures qui ont précédé l’événement. Je me doute que pour des américains, qui ont vécu depuis dans l’ombre de cette date, cela doit être encore plus prenant. Il y a beaucoup de preuves, de témoignages, d’écoutes, des vidéos… C’est très bien fait et très détaillé. On pourrait y rester des heures durant. C’est très concret, cela fait vraiment bizarre. Cela n’a rien à voir avec les musées ou les lieux de recueils que l’on connait. Tout est toujours très « lointain », d’une autre époque. Ici, on se souvient, on se remémore de l’époque, de ce jour, de ce que l’on faisait, comment on l’a appris, comment on l’a suivi. C’est très proche de notre époque actuelle et cela fait écho à nos problèmes actuels. C’est chargé en émotion, attention aux plus sensibles !

New York jour 3

ÉGALEMENT SUR NEW YORK
Voyage à New York : préparation et infos pratiques
Voyage à New York : récit du jour 1
Voyage à New York : récit du jour 2
Voyage à New York : récit du jour 3
Voyage à New York : récit du jour 4
Voyage à New York : récit du jour 5
Voyage à New York : récit du jour 6
Voyage à New York : récit du jour 7
New York : mes bonnes adresses pour bien manger
Des activités gratuites à New York (ou presque)


mapstr

Retrouvez toutes mes bonnes adresses sur l’application Mapstr !
Ajoutez-moi : @noemielacarelle

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *